Ballade des dames du temps jadis.

En vers ou en prose !
Avatar de l’utilisateur
Le Merle Blanc
Héron cendré
Messages : 399
Inscription : 22 décembre 2016, 20:46

Ballade des dames du temps jadis.

Message par Le Merle Blanc » 20 février 2018, 15:56

Dites moi où, n'en quel pays,
Est Flora la belle romaine,
Archipiadès ni Thaïs,
Qui fut sa cousine germaine,
Echo parlant quand bruit on mène
Dessus rivière ou sur étang,
Qui beauté eut trop plus qu'humaine?
Mais où sont les neiges d'antan?

Où est la très sage Eloïs,
Pour qui fut châtré et puis moine
Pierre Abélard à Saint-Denis?
Pour son amour eut cette essoine.
Semblablement où est la reine
Qui commanda que Buridan
Fut jeté en un sac en Seine?
Mais où sont les neiges d'antan?

La reine Blanche comme lys
Qui chantait à voix de sirène,
Berthe au grand pieds, Biétris, Alis,
Haremburgis qui tint le Maine,
Et Jeanne la bonne Lorraine
Qu'anglais brûlèrent à Rouen;
Où sont-ils, où Vierge souveraine?
Mais où sont les neiges d'antan?

Prince, n'enquerrez de semaine
Où elles sont, ni de cet an,
Qu'à ce refrain ne vous remaine:
Mais où sont les neiges d'antan?

François Villon 1431... ?

IL fait de son existence la seule source de sa poésie: c'est un poète à la fois lyrique, comique et tragique.
La vie en ce qu'elle a de meilleur, la mort en ce qu'elle a de pire lui ont inspiré les plus beaux vers.
Avec lui s'achève le moyen-âge et commence la modernité poétique: celle de l'homme seul qui se confronte
avec les autres, avec l'amour, le temps et la mort. Malgré l'usage qu'il fait des formes à l'honneur en son temps,
il est dépouillé de tout formalisme..... Pas le temps de suite de chercher les noms de femmes qui peuvent
paraître bizarre, j'essaierai demain de combler cette lacune.
Le poète est un mensonge qui dit toujours la vérité: Jean Cocteau

Répondre