"Cinq visages pour Camille Brunel"

Règles du forum
Utiliser un lien vers un hébergeur de photos / vidéos plutôt qu'un transfert de fichiers vers le forum (l'espace est limité). Merci !

Ex : http://www.casimages.com/ https://www.youtube.com/
Avatar de l’utilisateur
Dona
Grand condor
Messages : 1876
Inscription : 04 janvier 2016, 21:45

"Cinq visages pour Camille Brunel"

Message par Dona » 29 janvier 2016, 09:55


Avatar de l’utilisateur
Montparnasse
Administrateur
Messages : 3646
Inscription : 04 janvier 2016, 18:20
Localisation : Balaruc-les-Bains (34)
Contact :

Re: "Cinq visages pour Camille Brunel"

Message par Montparnasse » 29 janvier 2016, 10:45

Nos mondes virtuels ;) "Ouvre ton front d'opaline..." c'est un peu ça. Mais le bon côté... :)
Quand les Shadoks sont tombés sur Terre, ils se sont cassés. C'est pour cette raison qu'ils ont commencé à pondre des œufs.

Avatar de l’utilisateur
Dona
Grand condor
Messages : 1876
Inscription : 04 janvier 2016, 21:45

Re: "Cinq visages pour Camille Brunel"

Message par Dona » 29 janvier 2016, 16:25

Montparnasse a écrit :Nos mondes virtuels ;) "Ouvre ton front d'opaline..." c'est un peu ça. Mais le bon côté... :)

Ah j'ai hâte ! Y'a des supers critiques ! Je raconterai:) Mais pas demain. Demain, j'ai un taf de ouf :aille:

Avatar de l’utilisateur
Dona
Grand condor
Messages : 1876
Inscription : 04 janvier 2016, 21:45

Re: "Cinq visages pour Camille Brunel"

Message par Dona » 30 janvier 2016, 15:06

Vu "Cinq visages pour Camille Brunel" écrit par Corbeil et mis en scène par Poissant.

Lien : http://www.legrandt.fr/spectacles/cinq- ... e-brunelle


" Cinq visages pour Camille Brunel " c'est le vertige du moi, démultiplié, dépixellisé au travers de l'identité clamée via les réseaux sociaux.

2 garçons et 3 filles, tous Québecquois (quel charme cet accent ! ) déclament tour à tour leur profil internet. Puis vient la surenchère : moi j'aime telle musique, tel film, telle boisson... C'est le Ergo sum internétique archi-compulsif (ou plutôt me montro , ergo sum ), des inventaires interminables sur les goûts personnels de chacun.

Puis vient l'orgie des photos où le Moi/Je revient comme un leïmotiv destructurant.
En effet, à force de montrer des photos de soi, de les commenter et de les liker, il ne reste que l'impression d'un vide immense... Si je suis tout cela sur internet, tant de fois, que reste-t-il vraiment de moi ?
Et le spectateur dans tout ça ? Eh bien, il aime ou non. Le rythme est trop rapide, étourdissant; les liens à établir sont nébuleux. A part quelques filles bien gaulées quand elles se déshabillent sur scène, la pièce n'est pas très compréhensible.

Ca commence bien, ça finit mal. Sur le thème de la surenchère donc, les protagonistes se laissent aller jusqu'à évoquer leur déchéance, souvent sexuelle, ça devient gore...
Camille Brunel dans tout ça ? Elle est morte je crois... Du moins, quelqu'un est mort... Sûrement la part la plus humaine qu'on avait en soi avant d'être addict à Facebook...

Une fable amère, fatigante aussi... Pas facile le théâtre...
Vous trouvez que mon post n'est pas clair ? Oui, je le conçois... la pièce ne l'était pas pour moi...

Avatar de l’utilisateur
Montparnasse
Administrateur
Messages : 3646
Inscription : 04 janvier 2016, 18:20
Localisation : Balaruc-les-Bains (34)
Contact :

Re: "Cinq visages pour Camille Brunel"

Message par Montparnasse » 30 janvier 2016, 16:06

Moi, qui suis très lent, je suis immunisé contre ce genre de risques. Facebook me submerge dès que je m'absente quelques heures. Je ne peux pas suivre : je suis comme un vieux pc qui rame.
Quand les Shadoks sont tombés sur Terre, ils se sont cassés. C'est pour cette raison qu'ils ont commencé à pondre des œufs.

Avatar de l’utilisateur
Dona
Grand condor
Messages : 1876
Inscription : 04 janvier 2016, 21:45

Re: "Cinq visages pour Camille Brunel"

Message par Dona » 30 janvier 2016, 16:13

Montparnasse a écrit :Moi, qui suis très lent, je suis immunisé contre ce genre de risques. Facebook me submerge dès que je m'absente quelques heures. Je ne peux pas suivre : je suis comme un vieux pc qui rame.

Tu connais ce livre ? :)

http://www.babelio.com/livres/Honore-El ... teur/49154

Résumé:

Aujourd'hui, la culture est à la rapidité. Mais dans cette course contre la montre, rien ne survit - notre travail, notre santé, nos relations, notre vie sexuelle. Nous sommes si pressés que la personne ou la chose qui nous ralentit représente, d'emblée, l'ennemi à abattre. Tout un courant d'opinion met en question ce culte de la vitesse et réaffirme les vertus de la lenteur. Baptisé " Slow ", il ne prétend nullement qu'il faut tout faire à une allure d'escargot mais souligne que notre qualité de vie passe par un meilleur équilibre entre rapidité et lenteur. L'enquête de Carl Honoré, menée de pays en pays, montre les différentes formes prises par ce phénomène qui touche de plus en plus de monde. Et si un bon usage de la lenteur pouvait rendre nos vies plus riches et plus productives ?

Avatar de l’utilisateur
Montparnasse
Administrateur
Messages : 3646
Inscription : 04 janvier 2016, 18:20
Localisation : Balaruc-les-Bains (34)
Contact :

Re: "Cinq visages pour Camille Brunel"

Message par Montparnasse » 30 janvier 2016, 16:20

Oui, ce titre me dit quelque chose. La lenteur, c'est un pb que j'ai depuis toujours. En primaire, mes instits m'appelaient le lambin... Ca m'a pénalisé jusqu'à la fac.
Quand les Shadoks sont tombés sur Terre, ils se sont cassés. C'est pour cette raison qu'ils ont commencé à pondre des œufs.

Répondre