Fidèle

Avatar de l’utilisateur
Liza
Grand condor
Messages : 1433
Inscription : 31 janvier 2016, 13:44
Localisation : France

Fidèle

Message par Liza » 23 octobre 2018, 18:46

       Fidèle

   À l’heure où la terre assoiffée se dessèche, les ruisseaux et les puits sont à sec, j’aime vivre au soleil. À l’heure où les gens font preuve de folie, n’est-il pas une grande folie de m’avoir faite ? Je dors à terre, si je meurs en solitaire, je n’aurais pas beaucoup de chemins à faire. Combien ai-je écrit de poèmes d’amour afin d’avoir l’air à la page, de jolis serments sur du papier d’emballage ? Et même, à Dieu je le confesse, sur du papier à fesses.

   À l’heure où, emplie d’espoir, j’effeuille la nature : je t’aime, un peu, beaucoup, la marguerite me délaisse. Rien à faire personne ne répond à mes espoirs, mes prières restent à valoir. À l’heure où je rassemble ma vie, la fusion de mes larmes peut devenir rivière de diamants. Je n’ai toujours pas d’amant.

   Sur les chemins de la tendresse, sur le parcours de la jeunesse, je suis restée au temps heureux, le cœur aux aguets dans l’impudence, garée au bas du sentier des amoureux.

   À l’heure où fleurit le SMS, j’ai cherché les mots cachés les plus beaux. Des mots romantiques pour des nuits érotiques. Ils n’ont pas provoqué de gros maux. Si le vent coquin et turbulent a osé soulevé mes dessous, aucune larme de l'amoureux printemps n'a coulé sur mes joues. Aujourd’hui, tout cela me parait idiot.

   Je peux l’affirmer, je ne connais pas l’infidélité, à part moi-même, je n’ai jamais aimé !

      Liza
On ne me donne jamais rien, même pas mon âge !
Ma page Spleen...

Avatar de l’utilisateur
Montparnasse
Administrateur
Messages : 3678
Inscription : 04 janvier 2016, 18:20
Localisation : Balaruc-les-Bains (34)
Contact :

Re: Fidèle

Message par Montparnasse » 23 octobre 2018, 19:15

Il mérite d'être encadré celui-ci.
Seul le vent turbulent a soulevé mes dessous et la pluie du printemps a léché mes joues.
Pouce up !
Quand les Shadoks sont tombés sur Terre, ils se sont cassés. C'est pour cette raison qu'ils ont commencé à pondre des œufs.

Avatar de l’utilisateur
Dona
Grand condor
Messages : 1894
Inscription : 04 janvier 2016, 21:45

Re: Fidèle

Message par Dona » 23 octobre 2018, 20:20

C'est une ode à la jeune fille ! Magnifique, j'adoore !

Les homéotéleutes sont parfaits :bouquet:

Avatar de l’utilisateur
Liza
Grand condor
Messages : 1433
Inscription : 31 janvier 2016, 13:44
Localisation : France

Re: Fidèle

Message par Liza » 23 octobre 2018, 20:34

« Je n’aurais pas beaucoup de chemins à faire »
J'ai hésité sur le pluriel de chemins...
Et j'hésite encore...
Vendredi j'ai un télé rendez-vous avec un linguiste, je tends le dos !
On ne me donne jamais rien, même pas mon âge !
Ma page Spleen...

Avatar de l’utilisateur
Montparnasse
Administrateur
Messages : 3678
Inscription : 04 janvier 2016, 18:20
Localisation : Balaruc-les-Bains (34)
Contact :

Re: Fidèle

Message par Montparnasse » 23 octobre 2018, 20:39

Sans s pour moi, pas d'hésitation. Il n'y a qu'un chemin, non ?
Quand les Shadoks sont tombés sur Terre, ils se sont cassés. C'est pour cette raison qu'ils ont commencé à pondre des œufs.

Avatar de l’utilisateur
Liza
Grand condor
Messages : 1433
Inscription : 31 janvier 2016, 13:44
Localisation : France

Re: Fidèle

Message par Liza » 23 octobre 2018, 20:43

En principe, l'accord est fixé par le sens général.
Ici, je pense que l'on peut considérer qu'il s'agit d'un chemin.

Pas beaucoup de chemins à parcourir (serait avec un S) si j'ai bien compris la nébulosité de perso.dic
On ne me donne jamais rien, même pas mon âge !
Ma page Spleen...

Avatar de l’utilisateur
Dona
Grand condor
Messages : 1894
Inscription : 04 janvier 2016, 21:45

Re: Fidèle

Message par Dona » 24 octobre 2018, 19:06

Sans -s.
Chemin est pris dans un sens métaphorique en plus.

Répondre