Le X

Avatar de l’utilisateur
Dona
Grand condor
Messages : 1794
Inscription : 04 janvier 2016, 21:45
Contact :

Le X

Message par Dona » 04 septembre 2017, 12:31

Voici un petit conte mais pas pour enfants... J'avais envie de m'essayer à ce registre. :)

.....................................................................................................................................................................................



Le X

Après avoir chargé ses bagages, Baker était parti pour St-J... mais frappé par la beauté du paysage liminaire de la ville de C...., un endroit ignoré des cartes et des GPS, il avait décidé de séjourner là, en vacances. Un panonceau « Bienvenue aux vacanciers ! » marquait l'entrée de la ville. Alors qu'il cherchait un hôtel, il s'était trouvé fêté par les habitants locaux et aussitôt mêlé à eux, n'avait pas osé refuser leur invitation fort conviviale à les accompagner.

En sirotant le Martini- dry qu'on lui avait offert gracieusement, il suivait attentivement ce qui était en train de se passer.
Le vieil homme qui lui faisait face menait la barque. Son front soucieux, sa respiration à pauses apnéiques traduisaient une parfaite concentration. Tirant un trois, il venait encore d'avancer de trois cases.
Derrière eux, la foule émit un vivat enthousiaste et celui qui se trouvait être l'animateur entonna son laïus, répété en chœur par la foule dès la deuxième reprise :
Sous l' tapis, y' a une trappe ! Sous la trappe, y' a un trou ! Dans le trou, y' a quelqu'un !
Ce curieux slogan, déjà scandé deux fois depuis le début de la partie marquait apparemment toute avancée stratégique des joueurs. Ils étaient alors bruyamment applaudis et ce, avec une ardeur impressionnante.
« Sacrée ville ! » pensa Baker. Il était ébahi par son partenaire de jeu totalement investi dans la partie mais il était aussi gagné par l'ambiance de la salle complètement électrique. Une sorte de frénésie agitait les spectateurs qui beuglaient à tout va leur enthousiasme délirant. « Ils ont dû parier ! » pensa Baker.
Le vieux venait à nouveau de le battre : Baker se retrouva cinq cases en arrière alors que son partenaire avait encore avancé de trois. Il se trouvait maintenant sur la Banque. Baker lança les dés mais se retrouva coincé en Prison, soit deux cases plus loin. La salle résonna :
Sous l' tapis, y' a une trappe ! Sous la trappe, y' a un trou ! Dans le trou, y' a quelqu'un !
Levant la tête, curieux de ce public chauffé à blanc, il vit distinctement un spectateur, au rictus singulier, passer son pouce sur sa gorge. Indubitablement, c'était bien Baker qu'il fixait en mimant l'égorgement.
— Eh oh, toi là-bas ! Ça va pas non ? lança-t-il à l'individu, scandalisé par un geste aussi agressif pour un jeu de cette nature.
— C'est le jeu ! Le jeu ! Faut jouer ! fit l'animateur avec un petit rire amusé.
Mais ça ne tournait pas rond. Il ne savait pas ce que c'était mais quelque chose de malsain planait dans cette salle close, empestée de la sueur de ces gens qui finissaient par hurler d'une joie acide et surtout envers le perdant.

Depuis combien de temps était-il assis là ? Il ne savait plus très bien. Il croyait boire son Martini - dry et pourtant son verre était plein. Le lui remplissait-on sans qu'il le vît ?
Il n'était pas tranquille dans le fond. Le type-là... celui qui avait fait le signe... Il le regardait, les yeux brillants, la bouche entrouverte, haletant. Qu'allait-il gagner celui-là ? Il avait dû miser gros.
Baker fatiguait maintenant. Il avait même un peu mal à la tête. Il secoua les dés, tira un six, avança son pion en conséquence. Il fallait arriver à la fin du jeu marqué par un symbole, une sorte de grand X sur un rond. Mais Baker se retrouva sur le Puits.

Curieusement, il ne voyait plus très bien. Etait-ce l'obscurité qui tombait ? Sa migraine ? Le Martini ? Il suivait le X tracé sur un cercle, il fallait en finir. Drôle de symbole, drôle de jeu... Drôles de gens...
Il voulait cesser maintenant. Il se leva, fatigué mais l'animateur lui intima l'ordre de se rasseoir par une pression de la main exercée sur sa nuque.
— Juste le jeu, faut jouer ! Jouez !

La tête plombée et le corps engourdi, Baker prit les deux dés, les secoua dans la corne et sortit un quatre qui l'amena à un seul point de la case X posé sur le cercle alors que, de manière inattendue, son partenaire venait de reculer de trois points, barré par la Rivière qu'il ne pouvait pas traverser. Le vieux allait donc perdre ! Et lui, gagner !
La salle résonna d'un vivat immense suivi de :
Sous l' tapis, y' a une trappe ! Sous la trappe, y' a un trou ! Dans le trou, y' a quelqu'un !
— Mais qu'est-ce qu'ils disent à la fin ? bégaya-t-il.
Il avait du mal à parler maintenant.
Le vieil homme leva la tête et impassible, le regarda droit dans les yeux.
Il avait un drôle de visage celui-là. Mais à bien regarder... ils avaient tous un drôle de visage, un visage sec, aux yeux étincelants et aux traits nerveux.

Encore un coup. C'était le UN.
Baker avança d'une case et posa son pion sur le X dessiné sur un cercle.

Au comble de l'exultation, la salle hurla le slogan à grands cris, découvrant, sans plus le contenir, le sourire sanguinaire de ses spectateurs, un sourire salivaire qui s'ouvrait sur des dents acérées.
Il y eut le bruit de la trappe.

Le X- Baker, était tombé dans le trou où s'allumait un grand feu.

Avatar de l’utilisateur
Montparnasse
Administrateur
Messages : 3514
Inscription : 04 janvier 2016, 18:20
Localisation : Balaruc-les-Bains (34)
Contact :

Re: Le X

Message par Montparnasse » 04 septembre 2017, 15:27

Je n'ai pas encore lu mais je peux te le mettre dans la section privée si c'est nécessaire...
Quand les Shadoks sont tombés sur Terre, ils se sont cassés. C'est pour cette raison qu'ils ont commencé à pondre des œufs.

Avatar de l’utilisateur
Le Merle Blanc
Héron cendré
Messages : 399
Inscription : 22 décembre 2016, 20:46

Re: Le X

Message par Le Merle Blanc » 04 septembre 2017, 16:02

J'aime bien cette façon que tu as de mener ce texte...
A bien y réfléchir, cela me rappelle assez la structure d'un livre que j'ai lu il y a des années:
Epépé de Ferenc Karinthy...avec le même souci de ne savoir où l'on part sans savoir où l'on va arriver.
bien vu Dona, à plus.
Le poète est un mensonge qui dit toujours la vérité: Jean Cocteau

Avatar de l’utilisateur
Liza
Grand condor
Messages : 1353
Inscription : 31 janvier 2016, 13:44
Localisation : France

Re: Le X

Message par Liza » 06 septembre 2017, 21:00

Je vais relire au toucher, je n'ai pas trouvé de motif de mettre ce texte en confidentiel.
J'ai encore manqué un truc ou sauter un paragraphe.
La vie est une maladie mortelle, sexuellement transmise, qu'il fait bon vivre !
Ma page Spleen...

Avatar de l’utilisateur
Dona
Grand condor
Messages : 1794
Inscription : 04 janvier 2016, 21:45
Contact :

Re: Le X

Message par Dona » 15 septembre 2017, 21:02

Merci Merle blanc ! ;)

@Liza : je ne sais pas ce qu'a voulu dire Montparnasse...

Pour ce texte, je suis partie de l'idée suivante : " Imaginez un jeu. Un jeu dont les règles ne sont pas les mêmes que d'habitude.", glané dans un atelier d'écriture.

Avatar de l’utilisateur
Montparnasse
Administrateur
Messages : 3514
Inscription : 04 janvier 2016, 18:20
Localisation : Balaruc-les-Bains (34)
Contact :

Re: Le X

Message par Montparnasse » 15 septembre 2017, 21:38

@Dona : C'est quand même toi qui nous dis en préambule :
Voici un petit conte mais pas pour enfants...
Je te posais simplement la question.
Quand les Shadoks sont tombés sur Terre, ils se sont cassés. C'est pour cette raison qu'ils ont commencé à pondre des œufs.

Avatar de l’utilisateur
Dona
Grand condor
Messages : 1794
Inscription : 04 janvier 2016, 21:45
Contact :

Re: Le X

Message par Dona » 17 septembre 2017, 11:35

Ah oui ! d'accord Montparnasse, je n'avais pas compris !...


Pour moi, ça voulait dire que ce n'était pas un conte de fées mais un petit conte cruel... pour les grands.

Répondre